Secrets d'atelier: processus de fabrication des bulles de résine

La résine me permet de mettre en valeur des éléments, végétaux ou minéraux, souvent insignifiants à l’œil nu, dans leur environnement naturel ou leur présentation brute.

Cette matière, liquide à la base, devient un écrin de transparence léger et très résistant, pouvant être confondu avec le verre ou le cristal.

Chaque perle ou « bulle » nécessite plusieurs heures de travail, étalées sur au moins 4 jours. J’utilise des moules en silicone,  que je fabrique également moi-même, pour y insérer des fleurs ou des pierres fines. Le moule est fermé et la résine peut y être coulée, grâce à une petite cheminée.

Il faut veiller à laisser s’échapper les bulles et une fois la résine solidifiée (réaction chimique se faisant à froid) je démoule les sphères, je ponce les petits défauts afin de rendre chaque pièce bien lisse, puis je passe une seconde couche de résine déjà épaissie sur toute la bulle pour lui donner un brillant parfait. Les bulles sèchent ensuite sur une plaque de polystyrène avant d’être montées en bijoux.